Protection personnelle en milieu professionnel

Pour le particulier et les entreprises

Protection personnelle en milieu professionnel
La protection personnelle c'est avoir la capacité à faire face à une agression physique sans la subir, sans la reproduire mais dans l'objectif de la stopper par la fuite ou par la maîtrise physique en fonction du métier exercé. Pour l'éviter ou la retarder au maximum, j'ai développé une méthode de désescalade verbale qui a donc pour but de "casser" la dynamique de l'agresseur verbal et permettre d'envisager la fuite ou la maîtrise. Ce domaine est souvent abordé en formation après avoir travaillé sur la connaissance de soi, sur ses émotions et la compréhension du conflit.

Faire face à une agression physique représente une énorme décharge d’énergie en un très court instant. Rien que le fait de ressentir de la peur peut « vider » un individu, surtout quand il lui manque une bonne gestion des émotions

La protection personnelle : Comment prévenir, éviter, gérer la violence verbale & physique, car une agression n’arrive pas qu’aux autres !

La protection personnelle qui est communément appelée « self défense » est un terme, à mon sens, galvaudé, mal interprété et surtout assimilé négativement au mot violence. Pour beaucoup, faire de la self défense se résume à apprendre à se battre. Pour peu, c’est plutôt apprendre à se défendre. Et pour encore une infime partie de la population, dont je fais partie, c’est apprendre à éviter la violence, à prévenir et à anticiper les situations conflictuelles.

La protection personnelle signifie apprendre à ne pas être au mauvais endroit, au mauvais moment et surtout avec le mauvais comportement ! C’est faire preuve de bon sens, de vigilance et d’anticipation. C’est apprendre à renvoyer une image neutre de soi, à modifier son comportement tel un caméléon en milieu hostile.

Dans un deuxième temps et face à l’altercation, à la tentative de racket, par exemple, l’instruction consiste en 3 étapes, à apprendre à gérer ses émotions, essentiellement la peur et la colère et à comprendre l’agressivité pour la première, à apprendre à gérer les déplacements, la distance et la posture de sécurité dans un deuxième temps, et à apprendre à dialoguer sous haute tension verbale en troisième étape . Car sans dialogue, il ne peut y avoir de raisonnement, d’explication, de compréhension, de tentative de compromis et de solution gagnant-gagnant.

C’est après avoir maîtriser cette notion essentielle, le dialogue, que l’instruction de la défense personnelle s'entreprend. Il se décompose en 2 axes. Le premier est l’axe du dégagement sans riposte, l’idée est de retrouver une distance de sécurité, une zone de confort grâce à la fuite. Cette phase consiste à apprendre à bloquer un coup, à se dégager de saisies et se défaire de ceinturages et d’étranglements sans rentrer dans la « bagarre ». En effet, il me semble très utile d’apprendre dans un premier temps à se dégager efficacement pour fuir vite et bien, plutôt qu’à se battre. Se défendre est une discipline et pour la maîtriser, cela demande du temps, de l’entrainement et tout le monde ne veut pas apprendre à se défendre !

Depuis fin 2019, il est possible d'apprendre à riposter avec des frappes réelles sur le mannequin Big BOB !

Le deuxième axe est bien évidemment celui de la riposte. Cette notion s’appuie sur des gestes simples orientés vers les parties vitales du corps, notamment situées au niveau du visage.

En synthèse, voici les 4 thèmes de travail en matière de protection et de défense personnelle :

1 - La prévention

  • Comment éviter d’être au mauvais endroit, au mauvais moment avec le mauvais comportement grâce à :
    • La gestion de son environnement
    • La gestion de son attitude corporelle

2- La dissuasion

  • La gestion de son attitude comportementale, la posture :
  • La protection verbale pour mieux gérer le choc émotionnel, le désamorçage

3- La protection personnelle

  • L’évitement, les déplacements, la gestion des objets piquants et tranchants, les blocages de coups, les dégagements sur saisies et étranglements, la fuite

4- La défense personnelle

  • La gestion de l’agression au sol, les ripostes défensives, les contres, les enchainements sur tout type d’agression urbaine (pieds, poings)

Les bienfaits de la protection personnelle :

C’est pouvoir préserver son intégrité physique et psychique

  • Développer son sens de l’observation
  • Apprendre à gérer ses émotions pour dialoguer sous tension
  • Apprendre à éviter les situations conflictuelles
  • Se sentir plus confiant, plus rassuré
  • Apprendre à se confronter, plutôt qu’à se soumettre

Les séances sont individuelles (ou en binôme, même famille, couple ou parent/enfant) sur demande spécifique. Les 4 thèmes sont tous obligatoirement abordés dans l’ordre indiqué. Toutefois et en fonction de la légitimité de la demande leur durée peut varier. Les séances individuelles durent 1h30, le tarif d’une séance est de 50€ et dégressif en fonction du nombre de séances et si binôme ou non.

Plusieurs fois par an ont lieu des stages spécifiques de 2h30, pour hommes, femmes, ados sur des thèmes précis. Les évènements sont visibles sur ce site et sur la page facebook « gestion des émotions et du comportement ». Le tarif individuel est de 25€.

Ce qu’ils ont aimé :

J'ai commencé la self défense il y a 1 an exactement (Juillet 2017), grâce aux bienfaits que cela procuraient à mon père. J'ai pu m'apercevoir qu'il était moins sur les nerfs...

Et j'ai donc décidé de m'y mettre aussi. J’ai commencé par une session par semaine de 45mn de self défense et 45 minutes de cardio-training avec renforcement musculaire. Depuis 1 mois j’en fais 2 par semaine tellement ça me plait.

Le cardio m'a beaucoup aidé à perdre du poids, et la self défense m'a redonnée confiance en moi, j'ai plus d'assurance. Je sais que si je sors quelque part, et que si quelqu'un m'agresse, j'aurai les techniques pour pouvoir me défendre et ne pas rester sans rien faire devant mon agresseur (même si je suis petite). Avec Eric ce qui est bien c'est qu'il me met en situation réelle d'agression. Au fur et à mesure j'arrive à contrôler mes peurs et mes émotions. C'est vrai qu'au début c'était assez difficile mais avec le temps j'y arrive. Je suis très satisfaite de ce qu'il fait et de ce qu'il peut proposer. Les séances de cardio-frappe me permettent de me défouler et j'ai plus de force maintenant. Il est très patient lorsque je n'arrive pas à assimiler certains gestes, on les reprend jusqu'à ce que j'y arrive. A chaque fin de séance, lorsque je rentre chez moi, je me sens mieux dans mon corps. Ça m'apporte beaucoup de bienfaits, que ce soit physiquement ou psychologiquement, je suis bien dans ma peau.

H. LAURET (Juillet 2018)

Agnès 2018 : Merci Éric pour les conseils prodigués auprès de mes enfants de 9 ans. Plus de sérénité dans la cour de l’école et sur le trajet. Vous avez un bon contact, une bonne communication et beaucoup de patience. (2 séances d’1h30)
Juin 2018 : Merci super cours, c’était au top, les mots, la distance, la posture, ça fait peur quand on a pas l’habitude… Les mises en situation de stress, Eric joue vraiment le rôle du « méchant ».

Groupe de victimes de violences intra familiales.

Décembre 2016 : Bernadette P. J’ai vécu dans la violence pendant 15 ans, j’ai appris à subir en silence… Grâce à l’approche d’Eric, j’ai appris à la parer, à la gérer, être active de ma vie, de la violence à laquelle je pouvais être victime… Depuis j’ai pris confiance en moi, j’ose m’exprimer d’avantage, j’ai moins peur d’aller au devant des gens… Ces cours m’ont été d’un grand bénéfique et m’apporteront que du positif… Un grand bravo à Eric, à son professionnalisme qui a su me mettre en confiance et accomplir les gestes, juste ce qu’il faut, quand il faut et pas plus. Grâce à son action, j’ai pris conscience que même une petite femme, un peu forte, peut avoir des compétences et des qualités.

Groupe de victimes de violences intra familiales.

Décembre 2016 : Anomyne. Très pédagogue, vous mettez en scène les situations de défense en respectant les techniques et les faire assimiler… Cela m’a permis de faire un travail personnel sur mon ressenti psychique et physique et par là même d’acquérir confiance en soi… Belle rencontre humaine de par le prof qui va au-delà de son rôle de nous faire du self défense, mais un travail de psy.

Groupe de victimes de violences intra familiales.

Mars 2018 : Marielle Je me sentais un peu honteuse de participer à ce genre d’action. Aujourd’hui je suis triste que cela se termine. Eric nous a toutes mis à l’aise et permis de me rendre compte qu’il m’était possible de faire face à ce genre de situations. Le travail sur moi-même n’est qu’au commencement… Les mots m’ont plus marqués que les coups, ils m’ont détruite, tout ça m’a permis de me rendre compte que si je voulais avancer dans ma vie, il fallait mettre des mots sur « ça ». Le mental est un point essentiel dans ce genre de cas. Aujourd’hui ce qu’il en ressort c’est déjà d’affronter, de lever la tête lorsque je suis dehors. Juste MERCI.

Call Now Button